Raymond Rochette | Peinture

0 0 juin 13, 2018

 

Du 16 au 24 juin 2018, tous les jours de 14h à 19h
Les week-ends de 10h à 12h puis de 14h à 19h

Raymond Rochette est né le 25 mai 1906 dans la maison familiale de « la Marolle », construite par son grand-père. Après une scolarité aux écoles Schneider, il est reçu 1er au concours d’entrée à l’Ecole Normale de Mâcon et partagera sa vie entre deux passions : la pédagogie et la peinture.
Après son service militaire au Maroc, il est rapidement nommé instituteur dans une classe double (classe enfantine et CP) qu’il conservera toute sa carrière. Jusqu’en 1949, il est avant tout un peintre des scènes de la vie rurale. Pour sa première exposition à Paris, au Salon des Artistes Français, il est parrainé par Honoré Hugrel et Jules Adler. Il y participera fréquemment, mais aussi aux salons d’Automne, des Tuileries, aux Indépendants. Ses œuvres sont acquises par l’état, la ville de Paris, par différents musées en France et à l’étranger.
Fils d’un employé aux usines du Creusot, il est dès son enfance fasciné par l’univers de la métallurgie lourde. En 1936, sa demande de peindre l’intérieur de l’usine lui est refusée.
C’est en 1949 que Charles Schneider lui donne cette autorisation. Dès lors, il représentera inlassablement l’homme minuscule dans ce gigantesque et superbe milieu industriel.
Depuis 2006, (centenaire de sa naissance), de nombreuses expositions ont lieu en région Bourgogne, mais aussi en Allemagne, au Rheinisches Industriemuseeum d’Oberhausen, au siège social d’Arcelormittal à Paris, participation avec Maximilien Luce et Fernand Léger à l’exposition « des artistes à l’usine », au musée de Belfort…

Parmi les expositions récentes :
* En août 2012, exposition « couleurs d’acier », organisée par le Sénat dans le jardin du Luxembourg,
* Durant l’été 2013, le Musée Rolin d’Autun a présenté un éventail de son œuvre dans l’exposition intitulée « Un coin d’atelier ».
* Lors des journées du patrimoine 2014, exposition « Forges et forgerons » au ministère du Travail et de l’Emploi, à l’hôtel du Châtelet à Paris.
* Depuis septembre 2015, son atelier, dans la maison de La Marolle, est ouvert au public.
* Du 29 juillet 2017 à début avril 2018 : L’exposition « Rochette, l’obsession de l’industrie » s’est tenue au Musée de l’Homme et de l’Industrie du Creusot.
* De juin à septembre 2018 : exposition à la Maison de Bourgogne- Franche-Comté à Mayence (Allemagne)
* Ainsi que dans le Château de Saint-Sernin-du-Bois, (mairie du village). * Du 16 au 24 juin 2018 : exposition Galerie Notre-Dame, à Dijon.
* Un catalogue raisonné de son œuvre est en cours de réalisation : http://193.52.240.114/gorria/Commun/Catalogue/expo.html?Rochette

Pour toute information : rochette.raymond@gmail.com